Image André-Jacques Auberton-Hervé
13.06 2018

André-Jacques Auberton-Hervé

Innover et diriger

Ses projets pour le développement durable

Notre pays est un leader dans le domaine des énergies propres. Il l'a notamment montré lors de la Conférence climat. L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé (http://www.andre-jacques-auberton-herve.com) s'est placée en leader pour répondre au défi climatique. L'installation de fermes photovoltaïques dans plusieurs pays fait partie des actions soutenues par André-Jacques Auberton-Hervé.

Un innovateur entreprenant

Au début du XXIe siècle, André-Jacques Auberton-Hervé a su faire des choix stratégiques afin de garantir la pérennité de Soitec. Téléphones portables, objets connectés et tablettes dépendent tous des composants fabriqués par Soitec. Grâce à son sens de l'innovation, André-Jacques Auberton-Hervé a notamment été récompensé par un SEMI Awards et le Prix de l’Audace Créatrice. L'éclairage LED et le photovoltaïque constituent des domaines dans lesquels Soitec a également développé une expertise.

Un étudiant surdoué

Au terme d'un parcours remarquable, André-Jacques Auberton-Hervé obtient son doctorat à 24 ans, en 1986, et prend part à des conférences de renom dans les domaines qui le passionnent : les semi-conducteurs et le silicium. Né en novembre 1961, il suit sa scolarité en France et décroche son baccalauréat à 16 ans. Pendant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé préfère la physique et l'algèbre. Très jeune, il croit en l’importance de l'innovation technologique.

Un chef d'entreprise avisé

Grâce à son savoir-faire en développement industriel, l’entreprise fondée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif passer de deux à presque mille personnes en dix ans. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, en compagnie de Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec. Soitec doit sa réussite à sa faculté à évoluer vers un marché de masse, à savoir celui des semi-conducteurs employés dans les smartphones et l’informatique. Des sociétés réputées figurent parmi les clients de la start-up.

André-Jacques Auberton-Hervé comprend très rapidement l’intérêt de rechercher une croissance externe alors que l’économie s'internationalise. Avec une entreprise cotée à l'Euronext sept années après la naissance de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de faire face à ses concurrents. Start-up grenobloise, Soitec exporte rapidement ses produits et affiche de cette manière un CA de 372 millions d’euros en 2006.